Logo

Pourquoi tourner les jambes rapidement ?

Octobre 2016


En observant un peloton de cyclo-sportifs et en le comparant avec un peloton de cyclistes professionnels, on est toujours surpris de constater une différence énorme au niveau de la fréquence de pédalage. Les pros tournent les jambes nettement plus rapidement que les amateurs. Mais pourquoi ?

Il faut savoir que ce qui nous propulse, c'est la puissance que l'on exerce sur les pédales. Cette puissance est le produit de la force multiplié par la vélocité. Si l'on veut être parfaitement précis, il s'agit du couple de force multiplié par la vitesse angulaire. Ce couple de force s'exprime en Newton par mètre et la vitesse angulaire en Radian par seconde.

Tourner les jambes plus rapidement, c'est donc diminuer la force qui est appliquée sur la pédale et ce à chaque tour de pédale, pour une même puissance. Pour que cela paraisse plus concret : prenez un cycliste qui exerce une puissance de 350W sur ses pédales. En tournant les jambes à 70 RPM, il devra exercer une force de 273 Newton à chaque coup de pédale. S'il pédalait toujours à 350W, mais en tournant les jambes à 100 RPM, la force qu'il exercerait ne serait que de 191 Newton par coup de pédale.

En revanche, plus l'on tourne vite les jambes, plus l'alternance de contractions et de relâchements musculaires est rapide. Ceci a pour conséquence que l'irrigation sanguine doit être plus importante dans les muscles concernés. Du coup, la fréquence cardiaque est plus haute lorsque l'on tourne les jambes rapidement. La plupart des cyclo-sportifs s'entrainant seuls, c'est tout naturellement qu'ils vont opter pour un pédalage lent. Celui ci a aussi pour avantage de procurer des meilleures sensations, une bonne coordination dans le pédalage étant plus simple à obtenir en tournant les jambes lentement.

Mais alors, pourquoi est-ce nécessaire de tourner les jambes rapidement et de faire monter "inutilement" son rythme cardiaque pour performer ? La réponse est que d'une part, la diminution de la force exercée (en Newton) rend le mouvement de pédalage moins traumatisant dans son exécution. D'autre part, il faut garder à l'esprit que cette augmentation du rythme cardiaque est la conséquence d'une meilleure irrigation sanguine. De ce fait, l'élimination des déchets tels que l'acide lactique est accélérée et l'on accumule donc moins de toxines dans les muscles.

Ainsi, tourner les jambes plus rapidement permet d'augmenter sa capacité à rouler vite plus longtemps grâce à l'apparition retardée de toxines dans les jambes, mais aussi d'utiliser davantage certains muscles économisés jusque-là en raison d'une irrigation sanguine moins bonne. Enfin, un pédalage rapide économise les tendons dans la durée, ce qui peut devenir très appréciable à partir d'un certain âge.

Tourner les jambes rapidement est une qualité indispensable pour performer, ce que la plupart des cyclo-sportifs ignorent. C'est un apprentissage long, il faut donc faire preuve de beaucoup de patience pour que cela devienne un réflexe. Nous pouvons vous aider à progresser dans cette voie en intégrant à votre programme d'entrainement des séances spécifiques consacrées à l'amélioration de votre fréquence de pédalage.


Hyper-vélocité à l'échauffement pour préparer les muscles à l'effort.

“ La souffrance à vélo est noble car elle correspond au plein épanouissement de la volonté. ”

Chez Swiss Bike Training, une plateforme de coaching basée en Suisse romande, nous mettons nos connaissances au service de votre progression. Nous vous aidons à déterminer un objectif clair puis nous élaborons un programme répondant à vos besoins. Nous analysons vos progrès, adaptons votre programme en conséquence et nous vous donnons de nombreux conseils d'amélioration. Vos progrès commencent ici !